Vers la Renaissance

7 août 2010

Un programme à découvrir :

frottole italiennes, interprétées par 3 voix de femmes accompagnées de la viola d’arco, de la harpe gothique et des tambourins à cymbalettes.
Non è tempo d’aspettare est construit autour des oeuvres de Marchetto Cara : un compositeur (et ses contemporains) à découvrir en concerts ce mois d’août au festival de Simiane-La-Rotonde, au festival de Pionsat, et, à Paris, au musée de Cluny.
En savoir plus sur ce programme conçu par Vivabiancaluna Biffi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :